Qu'est-ce qu'on mange sur sa tartine en Belgique?

Le flexitarisme prend de plus en plus d'ampleur

Une étude menée par iVOX pour la marque Aoste, qui examine les préférences et les perceptions des Belges concernant la charcuterie, le flexitarisme, le végétarisme et l'impact de l'alimentation sur le climat. L'étude révèle que 72% des personnes interrogées apprécient la charcuterie. La plupart des Belges mangent donc de la viande dans leur sandwich au moins une fois par semaine (85%). Cependant, ils semblent également être ouverts aux alternatives végétariennes et végétaliennes. Presque tous les répondants mangent une alternative sans viande dans un sandwich de temps en temps (91%), la grande majorité d'entre eux le font même au moins une fois par semaine ou plus (72%). Un quart des Belges veulent réduire encore leur consommation de viande froide à l'avenir. "Le flexitarisme est en hausse en Belgique, comme le confirment les recherches. Aoste s'intéresse depuis longtemps à cette tendance sous l'angle de la durabilité. Nous voulons être un pionnier dans ce domaine et, avec le consommateur, nous aspirons à un monde avec moins de viande mais de meilleure qualité, et donc avec plus de solutions végétariennes. Notre ambition est d'offrir un assortiment composé à moitié de produits végétariens et végétaliens d'ici 2025. Nous voulons ainsi inspirer les consommateurs qui mangent, parfois ou jamais, de la viande", déclare Inge Ooms, directrice marketing chez Aoste.

Vous pourrez lire l'intégralité de cet article après vous être enregistré

Répondre

Kleurenschema
Aantal tegels per rij
Beeldverhouding
Weergave
Hoeken afronden
0

Bienvenue chez Retail Professionals 

Retail Professionals utilise des cookies pour optimiser et personnaliser votre expérience utilisateur. En utilisant ce site web, vous acceptez La gestion de confidentialité et des cookies.