naar top
Menu
Logo Print
03/05/2019 - KAAT MEYS

COMMENT CONVAINCRE VOTRE BANQUIER AVEC VOTRE PROJET DE FRANCHISE?

CONSEILS ET ASTUCES

Lorsque vous vous adressez à un banquier, il est très important que votre business plan soit équilibré. Vous devez savoir ce qu'il contient, et pouvoir l'expliquer. Si votre franchiseur établit un accord avec le banquier, celui-ci peut déjà contenir toutes les conditions que vous devez remplir. Il s'agit d'un outil pratique, qui peut servir de check-list des conditions à remplir pour pouvoir emprunter à la banque. Bien qu'il soit difficile d'obtenir un prêt en tant que starter, ce n'est pas impossible. Très souvent, on recourt à une aide publique pour un prêt ou une garantie. Jan Van den Bergh d'ING a expliqué plusieurs choses lors du Belgium Franchising Day.

Franchise

LE BUSINESS PLAN FOURNIT DES INFORMATIONS GENERALES A PROPOS DE VOTRE PROJET

Convaincre un banquier commence par un business plan équilibré et bien pensé. Vous y fournissez des informations vous concernant en tant que franchisé. Il y a beaucoup de questions auxquelles il faut répondre. Quel est le projet? Qui sont vos clients, vos concurrents, quel est votre emplacement, y a-t-il un point de vente similaire à proximité? Comment abordez-vous votre marketing? Avez-vous déjà demandé vos autorisations? Quels diplômes possédez-vous?  Votre banquier voudra peut-être savoir si vous avez déjà de l'expérience dans le commerce de détail. Mais bien sûr, vous avez un franchiseur derrière vous lors de votre lancement. Quelle est cette formule et qu'est-ce qui la rend unique? En quoi diffère-t-elle des autres dans le secteur? De quel soutien bénéficiez-vous? Faites une comparaison avec d'autres franchisés de la même marque. Quelles sont les similitudes et les différences?

 

Jan Van den Bergh d'ING

VOUS ETES PLUS FIABLE SOUS UNE ENSEIGNE

En tant que franchisé, vous vous distinguez des autres indépendants, car vous courez moins de risques sous une enseigne. La banque peut partir du principe que vous avez été sélectionné et que vous recevrez probablement une formation. Cela vous donnera plus de crédibilité. Plus important encore que le texte ou les chiffres: transmettez votre passion au banquier. Montrez que c'est votre rêve, que vous y tenez vraiment et que vous voulez travailler dur pour le réaliser. C'est souvent plus convaincant que le dossier que vous pouvez présenter.

 

PLAN FINANCIER: FAITES VOS COMPTES

Le plan financier montre que vous avez fait vos comptes et explique comment vous allez récupérer l'investissement. Votre entreprise doit être suffisamment solvable dans la durée pour rembourser le crédit et constituer une réserve qui vous permettra de survivre. Faites une estimation de votre chiffre d'affaires, de vos coûts, de vos marges et de votre personnel. Ensuite, vous présenterez différents scénarios. Si le chiffre d'affaires est moins élevé que prévu, réussirez-vous à rembourser vos prêts? Il est bon d'avoir un aperçu de la marge.

 

UN ACCORD-CADRE REND LE PRET PLUS SOUPLE

Jan Van den Bergh d'ING recommande vivement d'insister pour un accord-cadre avec la banque. Cet accord entre la banque et le franchiseur contient des accords fermes concernant le financement, les échéances, les garanties et les formes de crédit. Cela signifie qu'en tant que franchisé, vous êtes droit dans vos bottes, puisqu'il y a alors une liste de critères à cocher. Si tout se passe bien, les chances que votre prêt soit en ordre, sont beaucoup plus grandes. De cette façon, le franchiseur s'engage réellement envers la banque. En cas de faillite, par exemple, il peut racheter le stock ou les meubles. Le financement se déroule plus facilement si le franchiseur peut offrir cette garantie. Ces contrats sont véritablement sur mesure entre la banque et le franchiseur, et ils sont adaptés aux besoins des clients. De cette façon, la contribution propre ou la durée du contrat peut être ajustée. Ces explications vous permettent d'obtenir plus facilement un crédit. Lors d'une conversation avec des franchiseurs, vous pouvez demander s'il existe déjà certains accords avec des banques.

 

LA BANQUE DOIT DONNER UNE RAISON EN CAS DE REFUS DE CRÉDIT

Lorsque les banques refusent d'accorder un crédit, elles sont obligées d'en donner la raison depuis la nouvelle loi relative au financement PME. La principale raison lors d'un refus est le manque de sécurités ainsi que le manque de capacité de remboursement. Il ressort du plan financier que vous ne serez pas en mesure de rembourser le prêt.

 

QUI PEUT AIDER?

Bien sûr, vous n'êtes pas seul pour l'élaboration du plan financier; vous bénéficiez du soutien du franchiseur. Ce dernier a l'obligation de vous informer correctement et de vous donner tous les éléments nécessaires pour prendre une décision mûrement réfléchie. Le candidat franchisé doit disposer des éléments financiers pour pouvoir évaluer le projet.

Le franchiseur possède le savoir-faire et offre une sécurité supplémentaire

La façon dont le franchiseur vous guide, peut varier. Certains participent à l'élaboration du plan financier, d'autres se basent sur d'autres magasins qu'ils possèdent ou sur leur propre expérience. Avec l'aide de votre franchiseur, votre plan financier devient plus qualitatif et vous augmentez vos chances de réussite. En effet, ce dernier s'y connaît en la matière.

ING

Avec un comptable, votre plan devient plus solide et mieux étayé

Un bon comptable peut aussi vous aider, choisissez celui qui a déjà dans sa clientèle des franchisés avec la même formule. Son expérience profitera certainement à la solidité du plan. Assurez-vous également que vous pouvez tout expliquer. La plus grosse erreur que vous pouvez commettre, est de laisser votre comptable élaborer un plan que vous ne comprenez pas ou que vous ne pouvez pas expliquer vous-même.

La fédération de la franchise Sélectionne les franchiseurs de manière stricte

La Fédération de la Franchise filtre les franchiseurs, y compris sur la base de leur façon de gérer les franchisés. Vous pouvez donc être sûr qu'ils sont corrects et qu'ils offrent un bon support.

 

FUNDING COMPASS POUR LES POSSIBILITÉS DE FINANCEMENT

Pour s'y retrouver parmi toutes les possibilités, ING a développé le Funding Compass, un outil en ligne qui, sur la base de huit questions, vous donne un aperçu des possibilités de financement. Ainsi, vous trouvez plus facilement les possibilités les plus intéressantes pour votre entreprise. Plus d'infos sur promo.ing.be/FundingCompass 

 

DIFFERENTES FORMES DE FINANCEMENT

Selon Jan Van den Bergh, il n'est pas impossible d'obtenir un crédit bancaire, malgré ce qui se dit souvent. Toutefois, il recommande d'examiner également les autres possibilités et éventuellement de les combiner.

Aide publique

ing

Très souvent, on demande une aide publique. En général, cela se fait en collaboration avec les autorités. Il existe plusieurs programmes pour soutenir l'entrepreneuriat. En Flandre, vous pouvez contacter la Participatiemaatschappij Vlaanderen (PMV). Le gouvernement est souvent prêt à soutenir les entrepreneurs débutants en offrant à la banque une garantie pour un certain pourcentage du crédit. Cela arrive souvent, précisément parce que de nombreux franchisés ont du mal à offrir une garantie. Ils peuvent également vous aider à financer votre projet en vous accordant un prêt. Ces programmes se déroulent généralement de manière souple et sont assez simples sur le plan administratif. Le gouvernement peut également répondre lui-même à l'absence de garanties, par exemple en garantissant une partie du crédit à l'égard de la banque. Bien qu'il ne soit pas évident d'obtenir un prêt de la banque en tant que starter, cela reste l'option la moins chère. Le prix moyen pour un usage professionnel est bon marché, toutes les autres formes sont légèrement plus chères. Si votre entreprise existe depuis un certain temps et que vous voulez prendre de l'expansion, la banque examinera vos liquidités. Un entrepreneur qui veut agrandir son entreprise déjà existante, constitue un dossier beaucoup plus facile. Dans ce cas, le banquier peut se fier à ses antécédents et examiner le flux de trésorerie existant. Ensuite, on parvient souvent à décrocher un crédit bancaire, éventuellement avec une aide publique. On demande à un entrepreneur expérimenté de garantir un crédit moins élevé et il a donc besoin de moins d'intervention publique.

Leasing: la banque achète le matériel et vous l'utilisez

Le crédit-bail est une autre possibilité. La banque achète alors le matériel qui est loué à l'entreprise pendant une certaine durée. Dans un supermarché, il peut s'agir de congélateurs, caisses enregistreuses, voitures, ...

Le crowdfunding est moins populaire

Avec le crowdfunding, un grand nombre d'investisseurs investissent un montant relativement faible dans une entreprise ou un projet. Cette formule est moins populaire en Belgique, contrairement aux Pays-Bas ou aux USA. Elle revient beaucoup plus cher qu'un financement bancaire classique.

On retrouve rarement des business angels dans la franchise

Les Business Angels, investisseurs privés avec du capital-risque, ont le vent en poupe, mais pas dans le contexte de franchise. Il s'agit souvent de sommes d'argent plus importantes et d'investissements plus luxueux.

Autres possibilités

Un microcrédit soutient les indépendants qui se lancent dans la création de leur propre entreprise. Il s'agit d'un montant relativement faible. FFF signifie Family, Friends and Fools, il s'agit d'un cercle restreint de connaissances qui sont disposées à vous prêter de l'argent, parce qu'elles croient en votre projet. L'introduction en Bourse est également moins pertinente pour la franchise.

ING