naar top
Menu
Logo Print

IL EST INDISPENSABLE D'INVESTIR DANS DES TERMINAUX SANS CONTACT

Le nombre de paiements electroniques pour de petits montants augmente

Le mode de paiement dans les magasins ne cesse d'évoluer. On ne peut plus nier que le consommateur préfère payer par carte qu'en liquide. Après un démarrage difficile, le paiement sans contact connaît enfin une ascension, même s'il y a encore du pain sur la planche. Dans la lignée de l'évolution digitale, le smartphone se profile de plus en plus comme un moyen de paiement. Les fournisseurs de systèmes de paiement électronique y répondent en proposant, outre des terminaux compacts et puissants, diverses solutions pour un paiement mobile efficace. Les cartes d'épargne et de fidélité sont également proposées en version mobile. Elles vous permettent d'obtenir des informations précieuses sur vos clients afin de booster votre vente.


DE NOMBREUX ACTEURS

Autrefois, la Belgique était un pionnier mondial en matière de paiement électronique. Banksys, l'actuel Worldline, a joué un rôle- clé indéniable à cet égard. Aujourd'hui, Bancontact/Mister Cash (BC/MC) est toujours le système de paiement qui domine dans le secteur retail. Mais Worldline ne possède plus le monopole: BNP Paribas Fortis s'est aussi lancé dans le domaine des transactions électroniques avec l'entreprise suisse, SIX Payment Services. Il propose un service de paiement alternatif avec ses propres terminaux et le traitement y afférent. Beaucoup d'autres acteurs proposent aussi des terminaux électroniques et un traitement des transactions. En tant que commerçant, vous avez le choix entre divers fournisseurs et solutions. Quelles sont les évolutions et les nouveautés dont vous devez tenir compte?

TERMINAUX DE PAIEMENT CLASSIQUES

Les consommateurs paient de moins en moins en liquide. Alors que la carte de crédit est la norme dans beaucoup de pays, le Belge moyen préfère toujours payer avec une carte de débit, également pour les petits montants. Le type de paiement électronique classique, avec une carte bancaire et un terminal, reste le plus populaire. Les fournisseurs, tels que CCV, Keyware, Loyaltek et Worldline, proposent de nombreuses solutions à cet effet. Il est important que vos terminaux de paiement acceptent le plus de types de carte possible (aussi bien de débit que de crédit). La non-disponibilité d'un certain service de paiement peut amener les consommateurs à renoncer à un achat. Avec la possibilité de retirer de l'argent, vous leur offrez une valeur ajoutée supplémentaire. Cette option a été introduite dans les années 90, lorsque, suite à une série d'attaques, il a été recommandé de limiter le contenu de la caisse. C'est pratique pour le client et pour vous, cela n'entraîne aucune administration supplémentaire, car les fournisseurs assurent un traitement rapide.

DIGITALISER LES PROGRAMMES DE FIDELITE

La lecture de cartes client, cartes d'épargne et chèque-repas via le terminal de paiement constitue un atout supplémentaire. Cela va plus vite et cela permet aux clients de profiter de manière mobile de tous les avantages fidélité. Pour vous aussi, c'est une évolution favorable, car cela vous offre un aperçu détaillé du comportement d'achat de votre clientèle: qui achète quoi et quand, quels clients ne sont plus venus depuis longtemps, ... Vous pouvez ainsi élaborer des promotions ciblées et booster vos ventes.

PAIEMENT SANS CONTACT

Presque mature

La tendance qui fait fureur dans le commerce de détail à l'heure actuelle, est le paiement sans contact. Grâce à la technologie NFC (Near Field Communication), le consommateur ne doit même plus glisser sa carte dans le terminal
à condition qu'elle soit dotée d'une puce NFC. La carte établit le contact avec l'appareil à distance pour effectuer le paiement. Cette technologie existe depuis une petite dizaine d'années, mais à cause de la crise bancaire, elle n'a pas été lancée. Même si on investit beaucoup actuellement dans le paiement sans contact, il ne constitue toujours pas la norme. Son succès dépend de diverses parties. Les banques doivent prévoir des cartes de paiement avec une puce NFC. Il faudra probablement attendre 2018-2019 avant que toutes les banques aient doté leurs clients d'une carte sans contact. En outre, il faut que le consommateur soit prêt à accepter et à utiliser cette technologie.

INVESTIR DANS DES TERMINAUX SANS CONTACT

Le détaillant aussi a un rôle important à jouer. Vous devez prévoir des terminaux équipés en standard d'une technologie sans contact intelligente. Tous les fournisseurs en proposent. Même si la tendance n'est pas encore ancrée, il est conseillé de bien équiper votre magasin. On prévoit que le paiement sans contact va percer, surtout pour les petits montants et les transactions rapides.

PAYER PAR SMARTPHONE

Parallèlement à l'évolution vers l'absence de contact, il y a celle du paiement par smartphone. Pour l'e-commerce, le consommateur trouve agréable et efficace de payer en ligne. Il est donc logique qu'il veuille également utiliser son smartphone pour payer dans un magasin physique. On voit constamment arriver à de nouvelles solutions pour le paiement mobile.

Le CCV Mini et le Xengo de Worldline montrent comment 'transformer' des smartphones et des tablettes en terminaux de paiement sûrs. Ce sont des lecteurs de carte à puce qui sont reliés par un câble ou par Bluetooth à un appareil mobile. Ces appareils permettent le paiement électronique pour les petits détaillants et les environnements avec peu de transactions. De plus, ils permettent aux magasins d'équiper les collaborateurs d'un système de paiement mobile. Ils peuvent aussi faire office de système de back-up, lorsque les caisses tombent en panne.

NFC OU QR?

Il ne faut ni carte, ni lecteur de carte pour payer par smartphone. Mais le terminal reste certainement important. Pour permettre le paiement par smartphone, les fournisseurs utilisent deux technologies: NFC et QR.

NFC

Dans le premier cas, le consommateur a besoin d'un téléphone doté de la technologie NFC qui contient toutes les informations normalement présentes sur la carte de banque. Pour payer, il tient son téléphone devant le terminal NFC. Puis, il introduit un code et le paiement est effectué.

QR

Avec la technologie QR (Quick Response), un code apparaît sur le terminal. Le client le scanne avec l'appli de sa banque et paie en ligne, à condition qu'il y ait associé une domiciliation afin que le montant puisse être déduit de son compte. L'avantage est que le client n'a pas besoin d'un smartphone spécial. De plus, toute l'information reste dans le cloud au lieu d'être stockée sur le téléphone du client. Les fournisseurs pensent que le marché des smartphones va s'adapter et que de nouvelles technologies vont apparaître pour le paiement mobile.

VERS UNE SOCIETE SANS CASH?

L'utilisation de cartes de paiement et de systèmes de paiement mobile est en train de se généraliser. Tous les fournisseurs innovent avec des solutions efficaces et sûres, renforçant ainsi la position de pionnier de la Belgique au niveau du paiement électronique. Même si nous évoluons inévitablement vers une société sans cash, on investit toujours dans des solutions pour faciliter le paiement en liquide comme la cashbox. Les clients y glissent leur argent directement. La cashbox compte, trie et rend automatiquement la monnaie correcte. Une solution rapide, sûre et hygiénique, surtout populaire dans le commerce de détail. Nous sommes loin d'avoir tout vu en matière de systèmes de paiement efficaces dans le secteur retail.

Regardez aussi:

Les innovations

Evolutions du nombre de paiements électroniques