naar top
Menu
Logo Print

LA CUISINE ASIATIQUE SURFE SUR LA VAGUE DE LA CUISINE EQUILIBREE

Le nouvel an chinois peut combler le vide entre les fetes de fin d'annee et paques

Le succès de la cuisine asiatique reste d'actualité. De plus en plus de Belges recherchent des produits faciles à préparer, exotiques et naturels avec ce petit truc en plus. Le commerce de détail a bien compris la demande des consommateurs et propose une gamme variée de produits haut de gamme dans des emballages pratiques. En plus du succès croissant du wok, la cuisine asiatique s'invite aussi de plus en plus du côté des barbecues, tandis que les produits à base de lait de coco signent des résultats toujours plus positifs.

asiatique

DE PLUS EN PLUS POPULAIRE

La nourriture est tendance, c'est un fait. En plus de l'attention croissante pour les produits régionaux, on observe aussi un succès croissant des saveurs du monde et plus exotiques. La cuisine asiatique n'y échappe pas auprès des consommateurs, ce qui se traduit par un nombre croissant de restaurants orientaux en Europe en général et en Belgique en particulier. Nos restaurants proposent également de plus en plus de plats orientaux et osent des épices, des saveurs et des techniques de préparation orientales pour agrémenter leurs plats occidentaux classiques.

La tendance s'invite jusque dans nos frigos, que ce soit après un voyage en Asie ou non, ce qui a donc également un impact sur le chiffre d'affaires des produits asiatiques dans la grande distribution.

 

SANTEsushidaily

Les produits asiatiques peuvent jouer un rôle important pour répondre à la demande claire des consommateurs en matière de santé. Plus de la moitié des Belges préfèrent les produits 100% naturels, et c'est là que les produits asiatiques entrent en ligne de compte. Le Belge mange trop de sel, en moyenne 9,5 g par jour contre 5 g par jour seulement selon les recommandations. La sauce soja peut être une alternative saine ici. Cette sauce contient aussi ce qu'on appelle le cinquième goût, l'umami. Tout le monde ne partage pas l'avis selon lequel l'umami fait partie des saveurs de base classiques comme le sel, le sucre, l'amer et l'acide, mais ce goût fait de plus en plus d'adeptes. Les super aliments s'imposent de plus en plus. Au point que même le wakame (algue séchée) a reçu les éloges du New York Times comme 'aliment miracle' et a été institué comme l'un des nouveaux super aliments. Les algues sont nutritives, pleines de calcium, et peuvent également plaire aux amateurs de viande. Frites, elles goûtent le bacon frit croustillant. Les algues ne contiennent que 30 calories par tasse, mais sont riches en calcium, iode, magnésium, fer et vitamines B. C'est aussi une bonne source d'EPA, un acide gras de type oméga 3, de thiamine et de niacine.

 

LES BELGES SONT DE PLUS EN PLUS NOMBREUX A DECOUVRIR LE WOK

La cuisine au wok est un classique de la cuisine orientale, mais elle trouve aussi de plus en plus sa place en Belgique. Selon une étude réalisée par Go-Tan auprès de 500 Belges, 74% de nos compatriotes ont déjà une poêle à wok, et un Belge sur trois déclare s'en servir toutes les semaines. Cette recherche montre également que le wok est le plus souvent combiné avec des nouilles et du riz. Le wok est surtout associé aux recettes à base de volaille comme viande.

Le concept du wok s'adapte parfaitement au consommateur moderne et présente de nombreux avantages:yutaka

  • Rapide et facile.
  • Des repas équilibrés à base de légumes frais.
  • Cuisine conviviale qui convainc les enfants de manger des légumes.
  • Peu d'efforts, puisque tout est cuit dans une seule et même poêle.
  • La cuisson préserve la couleur, le goût et la texture des ingrédients.
  • Vous êtes libre d'oser toutes sortes de combinaisons et des recettes aux saveurs authentiques.
  • Se prête idéalement à la tendance des nouilles dans le monde entier.
  • Possibilités de recettes pan-asiatiques et de fusion cooking.
  • Idéale pour cuisiner les restes du frigo (réduction des déchets).

 

POTENTIEL DE CROISSANCE

Nouvel an chinois

Les ventes croissantes des produits asiatiques n'ont pas encore atteint leur apogée. Johan Heyrman, Yukata et Go-Tan: "Pour la cuisine asiatique, le Nouvel An chinois reste idéal pour mettre ces produits sous les projecteurs. Le détaillant qui joue sur ce point, pourra en profiter pour booster son chiffre pendant le 'temps mort' entre le Nouvel An et Pâques. Il faut mettre en valeur les produits asiatiques à d'autres moments de l'année. Comme la sriracha, ou les sauces loempia, barbecue et chili pendant la saison des barbecues. Le développement de la marque est essentiel pour attirer de jeunes consommateurs. Vous pouvez proposer des recettes inspirantes et attrayantes. Les termes tels que 'durabilité', 'santé' et 'bio' prennent de plus en plus d'importance, ce qui se traduit dans la cuisine internationale. Go-Tan y répond avec une large gamme de produits 100% naturels tels que le lait de coco, les nouilles mihoen, les vermicelles et les nouilles à base de blé et d'œufs, sans oublier une large gamme de produits biologiques. Ils sont riches en vitamines, en minéraux et en fibres, ce qui les rend plus sains que les nouilles de blé."

Offre raffinéego-tan

Harold Veeckmans, Bleuzé Interfood: “Afin de répondre à la demande, l'offre d'aliments asiatiques est plus raffinée, l'accent étant mis sur des saveurs authentiques et des produits typiques. Il permet au détaillant d'accorder une attention particulière à ces produits à plus forte valeur ajoutée. Il y a des opportunités de croissance pour le détail dans le domaine des produits asiatiques. Les produits sans conservateurs, sans exhausteurs de goût et sans colorants se portent bien. Parmi les nouveautés, nous constatons aussi le succès des paniers de recette. Dans la cuisine ethnique en général et dans la cuisine asiatique en particulier, il n'est pas toujours facile de trouver tous les ingrédients spéciaux. Ces paniers fournissent aux consommateurs tout ce dont ils ont besoin pour préparer des plats au wok, à l'exception des protéines (poisson et viande)."

Produits premium

Dans la cuisine asiatique, le détail doit faire face à la concurrence de webshops, de fournisseurs à domicile et de nombreux ateliers culinaires organisés par des chefs professionnels ou amateurs. Johan Heyrman: “Néanmoins, ces produits peuvent offrir une valeur ajoutée au rayon. Il faut pour cela privilégier les produits haut de gamme. Le détaillant peut ainsi augmenter son chiffre d'affaires et il peut aussi revoir ses prix à la hausse."

Optimiser son rayon

Johan Heyrman: “Il faut placer les produits asiatiques par cuisine (thaïlandaise, chinoise, japonaise, ...) et non par groupe de produits (p.ex., tout le lait de coco ensemble). Les consommateurs décident qu'ils veulent manger chinois, thaï ou japonais pour le soir même. En plus d'une bonne présentation en rayon, pensez aux placements secondaires intelligents qui pourraient attirer l'attention sur les produits asiatiques. P.ex., la sauce soja peut être présentée près de produits auxquels vous pouvez apporter d'autres saveurs comme le poulet, les légumes, les soupes, ..."

Emballages clairs

desiam

Harold Veeckmans: “Il est important d'utiliser des emballages clairs et compacts. L'utilisation de plastique devrait être réduite au minimum, de même que les suremballages inutiles. Le client veut des produits prêts à l'emploi pour réaliser des préparations uniques telles que des marinades et des sauces préparées. Pensez aussi à proposer plusieurs ustensiles modernes afin de rapprocher les consommateurs de la cuisine asiatique authentique. Vous pouvez utiliser des codes QR intégrés pour mener le client à des tutoriels simples de cuisine en ligne."

 

TENDANCES

Toujours plus de piquant

  • On mange de plus en plus piquant. 3 consommateurs européens sur 5 préfèrent des plats moyennement à fort piquants.
  • 20% de plus des consommateurs européens mangent régulièrement des plats piquants par rapport à il y a un an.
  • Les jeunes consommateurs mangent plus piquant et osent davantage d'expériences culinaires, lorsqu'il s'agit d'ingrédients piquants à très piquants.
  • La sriracha (une sauce piquante à base de piment et au goût un peu acide du piment frais, parfumé à l'ail et au vinaigre) profite du succès des plats plus épicés chez nous.

Barbecue

  • Le barbecue a la cote, et ce, toute l'année (barbecue d'été & d'hiver).
  • Les food trucks, food halls et street food boostent la cuisine au barbecue, quelle que soit la saison.
  • Les tendances street food comme les burgers gourmet, les pizzas, le Bánh mì, les rouleaux de printemps, les roasted pork belly steamed buns, le crispy duck, le sateh, les spare ribs façon asiatique, … se prêtent parfaitement à la cuisine au barbecue

Lait de coco

  • Les produits à base de coco (lait de coco, huile de coco, collations à la noix de coco, eau de coco, …) ont beaucoup de succès auprès de la génération des millennials.
  • Le lait de coco se consomme aujourd'hui aussi avec des céréales petit-déjeuner.