naar top
Menu
Logo Print
10/10/2018 - CHARLOTTE DE NOOSE

intermarché doornik

MÉTAMORPHOSE RÉUSSIE POUR L’INTERMARCHÉ TOURNAI

Rayonnages Wanzl pour une présentation optimale des produits

L’Intermarché de Tournai sera bientôt depuis vingt ans déjà sous la coupelle du couple Ronse, qui gère avec ses deux enfants d’autres Intermarchés également. Nous avons rencontré le père et le fils, qui nous ont expliqué les travaux de transformation réalisés au printemps de 2018. C’est le confort du client avant tout qui a motivé les travaux. Grâce à des matériaux de qualité et à des solutions à la pointe de la technologie, le magasin s’offre une longueur d’avance sur son temps de 5 ans au moins. Six mois plus tard, le bilan est positif: moins d’articles non-food et beaucoup plus de produits frais pour booster le chiffre d’affaires.

intermarché doornik

UNE HISTOIRE DE FAMILLE

La famille Ronse – la maman Nadine, le papa Michel, leur fille Amélie et leur fils Kevin – possède sept Intermarchés. Bientôt, il y en aura même huit. Chacun gère ses magasins, mais il y a un effet inévitable de contamination croisée. Chaque membre de la famille a sa propre spécialité. La famille s’est lancée dans la grande distribution en 1999, avec son premier point de vente situé à Mouscron, où l’on trouve plusieurs Intermarchés. Le deuxième était celui de Tournai, en 2001. A l’époque, le magasin n’était ouvert que depuis trois ans.

TOURNAI: LIFTING COMPLET

Format revu à la hausse

En 2001, le magasin de Tournai s’étendait sur 750 m². Trois ans plus tard, il était passé à 1.340 m². Après 14 ans, en avril 2018, les possibilités d’agrandissement ne suffisaient plus (‘seulement’ 260 m²), et c’est l’ensemble du magasin qui a été remanié. Il était plus que temps. Avant de lancer les travaux, la famille a visité des magasins en Belgique, en France et aux Pays-Bas, et s’est rendue dans des salons professionnels à Düsseldorf (Euroshop). Les idées se sont concrétisées petit à petit et les gérants ont contacté plusieurs entreprises potentielles. Les franchisés Intermarché qui sont tous indépendants disposent en général d’une grande liberté. Pour les transformations et les rénovations, aucun fournisseur n’est imposé. Il faut juste respecter la philosophie d’Intermarché: priorité aux produits frais.

Métamorphose en trois semaines

intermarché doornik

Kevin Ronse, le fils, nous explique à quel rythme les travaux ont été réalisés: “Quand on y repense, c’est dingue de se dire que toutes les transformations n’ont pris que trois semaines. Nous avons fermé le magasin un dimanche midi, nous avons fait l’inventaire, nous avons transporté tous les produits sous un chapiteau sur le parking et nous avons démonté les vieux rayonnages. La première chose à faire le lundi, c’était de creuser les tranchées pour relier aux égouts les nouveaux frigos et congélateurs. Le mercredi, on posait le sol, les murs étaient peints et les frigos mis en place.”

Un personnel très impliqué

“La deuxième semaine, nous recevions les nouveaux rayonnages et les dix derniers jours, nous avons accueilli une équipe professionnelle et ‘entraînée’ de la centrale d’Intermarché afin de gérer l’ensemble de la répartition des rayons, à l’aide de planogrammes”, continue Kevin. “Au même moment, nous avons suspendu l’éclairage, placé les caméras, configuré toutes les étiquettes électroniques grâce à la participation de tout notre personnel qui s’est donné à 300% dans cette aventure. Les derniers jours étaient réservés à l’IT et à l’installation des caisses.”

”CINQ ANS D’AVANCE”

Un nouveau sol posé en une seule journée

L’entreprise néerlandaise Imarco était responsable du nouveau revêtement de sol. Elle a utilisé un matériau spécial qui permet de pouvoir marcher très rapidement sur le sol fini. Le fils Ronse: “Imarco mérite une sacrée salve d’applaudissements. Ils ont commencé à travailler au petit matin pour poser les dalles sur l’ensemble des 1.600 m² du magasin, et ont terminé au beau milieu de la nuit.” Cette dalle droite gris foncé de 60x60 cm confère au bâtiment un look plus moderne.

Economies d’énergie

L’entreprise Atelier du froid s’est vu confier l’installation des frigos et congélateurs. Ils ne fonctionnent plus au gaz polluant, mais grâce à des compresseurs de CO2. La chaleur récupérée alimente l’installation de chauffage. Le chauffage du magasin ne coûte presque plus rien à présent. Le bâtiment utilise également l’énergie des 450 panneaux solaires déjà présents sur le toit. La facture d’électricité a également fortement diminué grâce à l’installation d’un éclairage économique partout dans le magasin.

Sécurité grâce aux caisses et caméras

intermarché doornik

Les caméras analogiques ont été remplacées par des versions numériques, également celles sur le parking. Et nous avons aussi renforcé leur nombre, car les vols représentent toujours un problème sérieux. Michel Ronse est très enthousiaste quant à son nouveau système de caisse qu’il a fait installer par l’entreprise Rasec, une grande première en Belgique: “Grâce à un bandeau LED sur la caisse, le client voit de loin si la caisse est ouverte ou non. La lumière bleue signifie qu’elle est ouverte, et le rouge est synonyme de ‘fermée’. Grâce à un système ingénieux de Gunnebo, l’argent liquide ne reste plus du tout en caisse. Le client glisse son billet dans la fente de la machine, ou sa monnaie dans le bac, et reçoit la différence en monnaie jusqu’au centime près. Impossible de se tromper. Et les voleurs n’ont plus la moindre chance, puisque l’argent disparaît dans des tubes d’évacuation intégrés dans le sol. Fort de toutes ces nouveautés, je pense pouvoir dire que nous sommes au moins cinq ans en avance sur notre temps.”

RAYONNAGES ET CHARIOTS WANZL

Premier intermarché avec des fils métalliques

Wanzl, l’entreprise spécialisée dans les chariots et rayonnages pour magasins, a été choisi pour le mobilier et les rayonnages. L’Intermarché de Tournai cherchait des rayonnages avec une structure solide en fils métalliques. Wanzl organise régulièrement des journées d’inspiration. Mais c’est lors d’un salon à Düsseldorf que la famille Ronse a découvert ces rayonnages particuliers. L’Intermarché de Tournai est le premier à utiliser ce type de rayons.

Quasi aucun entretien

Les rayonnages en fil d’acier ne nécessitent plus de planches, horizontales ou verticales. Vous voyez parfaitement au travers. Mais quels en sont les avantages? Kevin les résume comme suit: “L’entretien. La poussière passe dans les trous. Plus besoin de déplacer tous les produits pour nettoyer la planche du rayon. Il suffit tout simplement de nettoyer la saleté au sol. Les produits sont également mieux en avant grâce à la lumière qui les éclaire de toute part.”

Rayons beaucoup plus bas

intermarché doornik

Et d’ajouter: “Autre détail important: toutes les pièces sont interchangeables. Les étagères de tailles différentes appartiennent résolument au passé. L’espace que l’on gagne grâce à ce système de fils métalliques horizontaux au lieu d’étagères de plusieurs centimètres d’épaisseur, nous a permis de rabaisser la hauteur totale des rayons de 15 cm. Pour des rayons de 185 cm de haut à la base, on se retrouve avec une structure de 170 cm.” C’est ce qui crée cette incroyable sensation d’ouverture dans le magasin. Nous avons vu que les supports horizontaux peuvent également être inclinés. Les sachets, le chocolat, etc. sont ainsi présentés idéalement. En profondeur aussi, nous avons gagné beaucoup de place, puisque nous pouvons retirer la grosse cloison de l’ancienne structure. Wanzl a réussi un véritable coup de maître en installant tous les rayons du magasin en deux jours seulement”, tient à souligner Kevin.

Une farandole de pains

Ce système de rayonnage est aussi utilisé dans le rayon boulangerie, mais avec un habillage en bois pour plus de chaleur. Ici aussi, tout a été mis en œuvre pour garantir au client le plus grand confort.

Chacun des six rayons, qui mesurent 150 cm de haut, est équipé d’une porte vitrée. Adieu, les tiroirs coulissants. C’est beaucoup plus facile pour le client, mais aussi beaucoup plus beau.

intermarché doornik

DES CHARIOTS DE TOUTES LES TAILLES

Wanzl a également fourni les chariots et les paniers du magasin. Le magasin utilise deux modèles de chariots stockés sur le parking, tous les deux en plastique, très légers et faciles à manœuvrer: un modèle de 150 litres et un plus grand de 250 litres pour les grosses courses familiales et tous sans monnayeurs. A l’entrée du magasin et dans le magasin en plusieurs endroits, le client pourra prendre un panier plus petit, en tant que ‘dépannage’. Ici aussi, le confort du client passe avant tout.

DES PRODUITS TRÈS FRAIS

Un grand atelier pour la viande et le poisson

L’assortiment a-t-il été lui aussi remanié à l’occasion des travaux? Dans certains rayons, le magasin s’est séparé parfois jusqu’à 30% de ses anciennes références (notamment dans le rayon hygiène et parfumerie), mais le chiffre reste pourtant inchangé. Ce qu’une belle mise en place peut faire, quand même! Et l’itinéraire aussi. Dans la première partie, il n’y a aucune allée droite: vous avancez au rythme des ‘virages’ et des courbes, à votre aise, tout en faisant vos courses. Intermarché a vraiment pour but de reproduire l’ambiance du marché.

Heus atelier voor vis en vlees

intermarché doornik

Le plus gros changement, c’est dans le rayon frais. Il occupe 40 à 50% du magasin et génère près de 60% de son chiffre (une croissance de 20%). Le magasin propose un large rayon de fruits et légumes, mais a aussi créé un univers réservé aux produits de la mer frais, à la viande et à la charcuterie, sans oublier les plats préparés. Car c’est une nouveauté: l’atelier hypermoderne abrite des bouchers, mais aussi des chefs cuisiniers. Une machine ultra sophistiquée, quasi unique en Belgique, se charge de l’emballage et de l’étiquetage rapides des produits avec toutes les données nécessaires: date, poids, traçabilité, etc.

Fruits et légumes: cultivateurs locaux

Le rayon des fruits et légumes est impressionnant, avec sa balance sur meuble Wanzl. La famille Ronse soutient les cultivateurs locaux de la région et leur achète beaucoup de produits locaux, et cela ne se limite d’ailleurs pas aux fruits et légumes. Le jus de pommes et les œufs sont également produits localement. Le père Ronse: “Les références des produits sont très claires. Et nous remarquons que les clients sont davantage ouverts aux produits locaux qu’aux produits bio.”

 

INTERMARCHÉ TOURNAI

  • Boulevard Eisenhower 14
    7500 Tournai
  • Gérants: Michel et Nadine Ronse
  • Tél.: +32 (0)69/84.06.62
  • ronse.michel@ronseintermarche.be
  • Heures d’ouverture:
    lundi 12.00-20.00 heures
    mardi-dimanche: 8.00-20.00 heures