naar top
Menu
Logo Print
04/09/2018 - PIET DE VILLE

DES CASIERS INTELLIGENTS ET PRATIQUES RENFORCENT LE CONCEPT COLLECT & GO

Il est possible de travailler encore plus efficacement

De nombreux détaillants désireux de rester compétitifs travaillent déjà avec des concepts collect & go, où le client vient chercher les courses qu'il a réservées en ligne. La technique des casiers intelligents - avec stockage des courses à température ambiante, au frais ou au congélateur - permettent maintenant de travailler de manière encore plus efficace et encore plus agréable pour le client.

collect&go


Les clients sont de plus en plus exigeants 

Cela fait de nombreuses années que les grandes surfaces essaient de faciliter les choses pour le client en travaillant notamment avec des systèmes collect & go, où le client vient chercher la commande qu'il a passée en ligne à un point de retrait proche du magasin. Dans un certain sens, c'est facile et efficace. Mais dans un environnement très compétitif,le client est de plus en plus exigeant. Tant au niveau de la vitesse et de la fraîcheur qu'en ce qui concerne la liberté d'insérer ses courses dans un horaire souvent chargé, tant sur le plan professionnel qu'au niveau des loisirs. Avec les points de retrait collect & go classiques, le client doit respecter les heures d'ouverture du magasin et souvent, il y a encore un certain temps d'attente avant que sa commande ne soit traitée.

CARREFOUR LANCE SON PREMIER 'FOOD DRIVE 'AUTOMATIQUE

Carrefour Belgique a récemment ouvert le premier 'food drive' automatique du paysà l'hypermarché de Mont-Saint-Jean. Ce concept uniquement axé sur l'alimentaire utilise la technologie des smart lockers.

D'après les gros producteurs d'applications technologiques pour le secteur retail, c'est surtout à l'étranger qu'ils sont actifs avec les smart lockers. Les choses vont certainement changer et les smart lockers vont aussi s'ancrer dans le commerce de détail chez nous. Carrefour Belgique est déjà un précurseur. Cette chaîne de supermarchés a récemment annoncé la mise en service du premier 'food drive' automatique du pays. “Il s'agit d'une énorme primeur sur le marché belge du retail", déclare Baptiste van Outryve, porte-parole de
Carrefour Belgique. “Ce drive se compose d'un mur de casiers métalliques, dont une partie est réfrigérée, ce qui permet de conserver aussi bien des aliments secs que des aliments frais. Il est possible de retirer environ cinquante commandes par jour." Carrefour travaille depuis longtemps avec le système des points de retrait drive; aujourd'hui, il en compte 139 et il a l'intention d'en ouvrir cinquante de plus dans l'année. “Mais ce food drive automatique avec des casiers séparés est nouveau. L'avantage est que le drive est plus proche du client et accessible sept jours sur sept", explique-t-on chez Carrefour Belgique. “Avec ce drive, les bornes où il fallait se présenter pour retirer ses courses et le temps perdu appartiennent donc au passé."

Les smart lockers offrent la solution 

Les 'smart lockers' peuvent apporter une solution. Il s'agit de casiers - des petites armoires fermées, donc - qui sont reliés au système de courses en ligne du supermarché. Leprincipe est remarquablement simple. Le client passe sa commande en ligne via l'e-shop du magasin.Au magasin ou au point de retrait, sa commande est placée dans l'un des casiers.

Le client reçoit un message lorsque ses courses sont prêtes et qu'il peut aller les chercher. Sur le mur de casiers, il y a un terminal - un ordinateur intégré à écran tactile - avec lequel le client peut s'identifier pour prendre ses courses. Cela peut se faire via un code pin envoyé sur son smartphone ou via un QR-code. L'entreprise norvégienne Strongpoint est un des acteurs développant ces smart lockers. “Nous sommes surtout spécialisés dans les casiers réfrigérés et les casiers congélateurs", déclare Sylvia Hex, Country Manager de StrongPoint Belgium.

Fonction congelation 

“Dans le contexte des supermarchés, il esttrès important de conserver les produits à la température adéquate. Il est possible de contrôler la température de -25° C à + 40° C." L'entreprise ITAB produit et fournit également des smart lockers. “Nous avons récemment développé notre Click & Collect Grocery, spécialement destiné au secteur alimentaire", déclare Eric Meynckens, sales manager d'ITAB Belgium. “Les clients peuvent ainsi sortir du casier des aliments chauds, surgelés ou tout simplement réfrigérés. Avec ce système, les coûts de livraison sont très faibles car tous les produits ne doivent être livrés qu'à un seul endroit." La firme ITAB propose encore une nouvelle application avec les smart lockers: dans le secteur du prêt-à-porter. “Une enquête révèle que 65% des clients qui achètent des vêtements en ligne aimeraient les retirer en magasin. Jusqu'à présent, ces clients étaient obligés de faire la file comme les autres.Avec notre système Click & Collect et Return Fashion, cette procédure se déroule beaucoup plus efficacement", dit-on chez ITAB. “Grâceà nos casiers automatisés, dont la forme est adaptée aux vêtements, les clients online ne doivent plus faire la file. Avec le système de logiciel intégré, ils peuvent aller chercher leur commande rapidement et simplement. Par ailleurs, le système offre des possibilités de retour."

Installation des casiers 

smartlockers

Au niveau de l'installation des casiers, on distingue trois modèles. Bien sûr, les casiers peuvent être installés à l'intérieur du supermarché mais également à l'extérieur dubâtiment - sur le parking ou contre la façade, par exemple - afin qu'ils soient constamment accessibles pour le client. Une autre possibilité consiste à les installer à un endroit central et intéressant, pas forcément lié au supermarché. Les détaillants qui veulent toucher un nouveau public de jeunes peuvent par exemple installer des casiers sur les campus d'université ou bien près des hautes écoles. En effet, la génération internet aime faire ses achats toute seule et de préférence de la manière qui lui plaît. Une gare peut par exemple également être un bon endroit pour installer des smart lockers.Les gens qui prennent le train, le bus, le tram ou le métro peuvent alors facilement reprendre leurs courses en revenant de l'école ou du travail.

Quel est l'espace nécessaire 

Lorsqu'on veut estimer l'espace occupé, le volume nécessaire dans ou près du magasin, il faut évidemment savoir qu'il existe de nombreux modèles différents en fonction des besoins du détaillant et de la clientèle à laquelle il s'adresse. “Chez nous, une installation de casiers typiques fait environ cinq à sept mètres de long", déclare Sylvia Hex de Strongpoint. “Bien sûr, il faut prévoir du courant et la communication online nécessaire pour que le système passe par un réseau 3G ou 4G." En principe, il ne faut pas beaucoup de personnel pour faire fonctionner le système. Chez Strongpoint, on souligne d'ailleurs le fait que le système se gère en grande partie tout seul. “Bien sûr, il faut du personnel pour placer les courses commandées dans les casiers et pour les nettoyer régulièrement. Pour le reste, nos systèmes sont monitorés via le helpdesk central de Strongpoint."

Sécurité 

“Au niveau de la sécurité, je peux vous affirmer que ces installations sont très solides et que nous n'avons jamais rencontré aucun problème de sécurité. L'espace intérieur est revêtu d'inox et pour l'extérieur, nous utilisons de l'acier galvanisé et de l'acier revêtu. Le système surveille aussi l'état des portes de casier si bien qu'un signal est émis si celles-ci s'ouvrent alors qu'elles ne devraient pas. Pouréviter l'effraction, tout ce qui dépasse comme les serrures ou les poignées est dissimulé derrière des surfaces lisses protectrices." Pour ceux qui ont moins de surface disponible et qui veulent consacrer le moins de travail possible au fonctionnement du smart locker, le producteur ITAB recommande le 'pack robot', un système qui n'occupe que 2,5 mètres de large au sol et qui a un diamètre de 2,8 mètres mais qui mesure 5 mètres de haut.Il fonctionne avec un système de stockage robotisé. Cela implique entre autres que les produits que l'on met dedans sont mesurés et photographiés via des capteurs de mouvement. Ainsi, l'installation peut être remplie très efficacement et, lors du retrait, les produits arrivent simplement dans le bon casier."

Répondre aux souhaits du client 

Les smart lockers sont donc disponibles dans de nombreuses dimensions et variétés mais si vous demandez le coût d'une installation de base avec équipement réfrigérant intégré, sachez qu'il s'agit d'un investissement d'au moins 20.000 euros. En tout cas, c'est ce qu'annonce le producteur Strongpoint. Dans notre pays, les smart lockers ne sont pas encore très présents mais pour le détaillant,il reste important de répondre aux souhaits rapidement changeants et aux habitudes d'achat d'une nouvelle génération de consommateurs. Il est donc certain que les smart lockers vont jouer un rôle très important à l'avenir.

EN RÉSUMÉ

• Avec les points de retrait classiques, le client doit respecter les heures d'ouverture et risque d'avoir un temps d'attente.
• Les smart lockers peuvent y remédier car ils permettent au client d'aller retirer les courses commandées en ligne à tout moment et sans temps d'attente.
• Il existe des smart lockers pour les aliments secs, les aliments réfrigérés et même les aliments surgelés.
• Pour servir un nouveau public, les smart lockers peuvent également être disposés indépendamment du supermarché, par exemple sur des campus universitaires ou dans des gares.
• Il existe des smart lockers pour vêtements, qui proposent une possibilité de retour.