naar top
Menu
Logo Print

Colruyt teste la reconnaissance automatique de fruits et légumes

Intelligence artificielle à la caisse chez Colruyt Courtrai
magazine

Colruyt Meilleurs Prix est le premier supermarché belge à tester la reconnaissance de produits automatique. Dans le magasin de Courtrai, les fruits et légumes sont reconnus automatiquement à la caisse, à l'aide d'intelligence artificielle (AI). Durant trois mois, les collaborateurs et clients du magasin évalueront dans quelle mesure cette technologie peut générer gain de temps et efficacité accrue à la caisse.
Lorsque des clients posent à la caisse un fruit ou un légume dans la balance, la caméra intelligente prend une photo. Sur la base de cette photo, le système reconnaît automatiquement quel produit se trouve dans la balance. Ensuite, les clients confirment qu'il s'agit du bon produit sur une tablette. En collaboration avec l'entreprise d'AI gantoise Robovision, un modèle unique de ‘deep learning’ a été conçu, capable de reconnaître les 120 types de fruits et légumes chez le détaillant. Grâce à l'intelligence artificielle, la reconnaissance de produits est de plus en plus précise au fur et à mesure que plus de photos sont ajoutées. Les premiers tests révèlent que dans 97% des cas, le bon produit est affiché sur la tablette.
Colruyt teste la reconnaissance de produits automatique pour voir si cela peut représenter un gain d'efficacité pour le processus de caisse. Les fruits et légumes n'ont pas de code-barres. Jusqu'ici, les magasiniers-vendeurs introduisent pour ces produits un code à la caisse, ce qui est donc superflu avec la reconnaissance de produits automatique. Le magasinier-vendeur peut, deuxièmement, déjà scanner les autres produits pendant que le client pèse ses fruits et légumes non emballés avec l'aide de la caméra. Il se pourrait, enfin, aussi que moins de fruits et légumes doivent être conditionnés. “Actuellement, nous emballons certains fruits et légumes afin d'éviter que les produits soient confondus. Grâce à la reconnaissance automatique, cela ne sera peut-être plus nécessaire”, déclare Rudi Dewulf, directeur des ventes régional de Colruyt.
Il ressort du premier test que les clients réagissent avec enthousiasme et utilisent volontiers cette nouvelle technologie car elle leur permet de jouer un rôle actif à la caisse. Une extension de la reconnaissance de produits à d'autres produits n'est pas encore prévue. “Nous sommes curieux et attendons les résultats du test pour voir ce que cette technologie innovante pourrait apporter en plus dans le futur”, conclut Dewulf.